L'Association Nationale des Professionnels du Social et de la Paie

Adhésion

Ils nous font confiance

Les afterworks

Les objectifs de l'Association

Partage de bonnes pratiques sur les traitement du social et de la paie

Temps d'échanges, afterworks...

Valoriser les métiers dans la Paie et le social

Intervention dans les lycées, forum, salons etc…

Réflexion sur l’évolution du métier

Audit, structuration de la filière, etc…

Certaines grandes entreprises commencent à centraliser le social dans une structure spécialisée afin de refacturer les prestations de gestion de paie à ses filiales (et autres services).

Le COVID a eu pour conséquence le plus gros taux de burn out jamais connu avec entre 10 et 15%  des gestionnaires de paies qui ont quittés le métier.

Le COVID a fait apparaitre le rôle centrale de tous  les services de gestion de paie qui a eu pour conséquence d’accélérer la structuration du métier et augmenter la taille minimum d’un service de gestion de paie

La problématique d'aujourdhui :

Sécuriser la gestion du social
Métier pénurique car méconnu ou mal connu

On ne peut plus considérer les gestionnaires de paie comme des « presse – boutons » car les évolutions réglementaires sont légions chaque année.

Les gestionnaires de paie sont les premiers collecteurs au service de l’état.

L’évolution du métier a pour conséquence de bouger la structuration du métier avec 2 ou 3 niveaux de compétences :

  • Assistant paie

  • Gestionnaire paie

  • Responsable de portefeuille social (gestion d’un périmètre avec le conseil en gestion du risque attenant et/ou des responsables de pôle social)

Toutes ces évolutions et celles à venir nous nécessitent de se regrouper afin de pouvoir se projeter ensemble sur ces métiers que l’on aime.

Laure BEBON
Présidente de l’ANPSP

Laure BEBON

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez nous :